YÄ'ATA - Art total autochtone

En continu, du 26 au 30 septembre 2022

Au Campement des arts vivants autochtones sur le site extérieur du Centre sportif et autres espaces satellites.

Guidé par l’esprit sauvage des tortues serpentines circulant tant dans le niönwentsio, territoire wendat, que le nd8kina, territoire waban-aki, le commissaire wendat Guy Sioui Durand, tenace, rêve rien de moins que de changer le monde par l’art, et l’art par l’art autochtone avec ses complices artistes en action. Conte, harangue, spectacle en plein air et art action autochtone sont au programme.

Yä’ata se poursuivra à l’hiver 2023 avec une exposition à la galerie d’art Antoine-Sirois.

 

MESHTITAU

Sous l’asphalte, nos ancêtres les arbres

Mercredi 28 septembre 2022 à 18 h 34, au coucher du soleil

Spectacle extérieur, à proximité du shaputuan

Contribution volontaire. Les profits seront versés au Centre national pour la vérité et réconciliation

Réservez votre place !

 

Que reste-t-il après la mort ? Pour les arbres, la vie continue. Ils nourrissent le sol de leur savoir séculaire, perpétuant leur mémoire aux vivants. Or, déracinés trop vite, les arbres comme les aînés disparaissent souvent sans pouvoir transmettre leurs connaissances. S’inspirant de ce lien perdu avec les arbres coupés et nos aînés disparus trop vite, l’artiste multidisciplinaire pekuakamilnu originaire de Mashteuiatsh, Soleil Launière crée Meshtitau, il a tout détruit, saccagé sur son passage en langue innue, une ode aux racines et à la guérison. Cette performance nous invite à réparer les liens brisés avec le territoire et les ancêtres.

Immersion au cœur de l’énergie sylvestre qui dort sous la ville, la performance imaginée par Launière crée des ponts entre les mondes. La ville rejoint la nature, la lumière croise l’ombre et la vie se réconcilie avec la mort. Habité par les performeurs Rasili Botz et Jacques Newashish, évoluant autour d’un arbre centenaire reconstitué par l’artiste visuelle Atikamekw Eruoma Awashish, l’espace extérieur du campus de l’UdeS se charge d’énergies multiples et ancestrales. Performance hypnotique suivant la trajectoire du coucher du soleil, Meshtitau scrute l’invisible et fait réapparaître les mondes qui dorment en dessous de l’asphalte.

Production AUEN – En Coproduction avec le FTA

Production AUEN a bénéficié de deux résidences de création pour la développement de ce projet, merci au Centre de création O’Vertigo et à Danse Cité.

Page du spectacle organisé par la galerie d’art Antoine-Sirois et le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

Campement autochtone autour du Shaputuan

mercredi 28 septembre, 14 h – 22 h 

Rassemblement, festin, Protocole, Performances

La journée du mercredi 28 septembre 2022 en sera une d’art total autochtone incroyable à l’Université de Sherbrooke. Imaginez la présence sur le site extérieur, un campement artistique autour de l’architecture de cette grande tente, du Shaputuan comme l’appelle les Innus dans le Grand Nord, installée sur le grand terrain près du centre sportif.

L’évènement YÄ’ATA art total autochtone concocté par le commissaire wendat invité Guy Sioui Durand, vous convie à un des plus significatifs rassemblements d’artistes et intellectuel.les autochtones en Kébeq: Nicole O’Bomsawin, Christine Sioui Wawanoloath, Andrée Kwe’dokye’s Levesque Sioui, Soleil Launière, Eruoma Awashish, Jacques Newashish, Catherine Otehima Boivin, Teharihulen Michel Savard, les Buffalo Hat Singers, Ludovic Boney et William C. Wikcemna Yamni Sam Wanzi (Tahantsi Dakota). Ajoutez-y leurs complices québécois.

Pourtant c’est vraiment YÄ’, pour yändia’wich awenrore, la tortue serpentine mythologique, présente, qui viendra fédérer, dans l’esprit holiste et animiste de nos visions autochtones, cette idée d’art total autochtone où tout ce qui est vivant, spirituel et matériel, est relié.

La programmation en continu de la journée démarre avec de grandes conférences matinales (Philippe Charland sur la toponymie abénakise, Jean-Philippe Uzel et Guy Sioui Durand sur l’histoire de l’art autochtone décolonisée). Un festin basé sur le don réciproque (Sagamité Watso) débute au milieu de l’après-midi, annonçant le rassemblement protocolaire (Andrée Kwe’doky’es Levesque Sioui pour les femmes de clans) devant accueillir l’esprit de la tortue – avec la participation exceptionnelle de Kiuna — et les dignitaires « les Trois Sœurs » (Nicole O’bomsawin, Christine Sioui Wawanoloath, Caroline Loncol Daigneault). Ça se passe entouré des sons du tambour d’eau (Teharihulen Michel Savard), des tambours de chants (Nicole O’bomsawin et al.) et du grand tambour (Norman Achneepineskum et les Buffalo Hat Singers), métaphore du cœur de la Terre-Mère.

Animé de performances inédites (Eruoma Awashish, Catherine Otehima Boivin), d’une déambulation vers la grande sculpture circulaire (Le Vapeur de Sawyer de Ludovic Boney) à proximité, la fin de l’après-midi nous amènera à 18 :34, heure du coucher du soleil, vers l’intense humanité de l’exceptionnelle performance collective multimédia Meshtitau (Soleil Launière, Jacques Newashish, Rasili Botz, Eruoma Awashish). Suivra dans le Shaputuan l’unique spectacle musical, poétique et de langue wendat d’Andrée Kwe’dokye’s Levesque Sioui et ses complices.

De plus en prime autour du feu et sous les étoiles, d’originales grandes projections lumineuses d’YÄ’ATA (Anorak studio) et l’arrivée impromptu de l’impressionnant dj autochtone impassible William C. Wikcemna Yamni Sam Wanzi (Tahantsi Dakota).

Tout cela fera du campement de YÄ’ATA,  le lieu d’art total autochtone où, à la fin, la tortue gagne !

 

Önonta'

Mont Bellevue, jeudi 29 septembre, 12 h à 16 h 30
Départ au chalet et parcours vers site Notre-Dame-du-Rosaire

 

Artistes YÄ’ATA, la tortue – Andrée Kwe’dokye’s Levesque Sioui – Michel Teharihulen
Savard -Soleil Launière – Ludovic Boney via Réal Capuano – Eruoma Awashish –
Catherine Otehima Boivin – Buffalo Hat Singer.

 

Önonta c’est la montagne en langue wendat. Önonta est le volet art-nature programmé au mont Bellevue dans l’événement Yä’ata art total autochtone. Önonta est animé par la vision d’ensauvager par l’art le projet de réserve cosmologique et environnementale de cette montagne au coeur de la ville universitaire. Sous l’influence mythologique des yändia’wich – tolbas – tortues, allant de la grande tortue métaphore de la Terre-Mère à Petite Tortue, le commissaire wendat Guy Sioui Durand rassemble une pléiade d’artistes à créer pour un jour seulement, rythmes et sons, chants, contes, performance, photographie et installations in situ en harmonie avec l’aménagement écologique d’önonta, le Mont Bellevue.

Andrée Kwe’dokye’s Levesque Sioui est l’artiste wendat phare d’YÄ’ATA art total autochtone. La veille, elle a accueilli et métamorphosé l’esprit de Grande Tortue pour en faire son territoire/langue (rythmes, sons, chants et poésie) au bas d’önonta’, la montagne, au campement du Shaputuan. Cette fois, Levesque Sioui gravit önonta, le Mont Bellevue. Encore aux rythmes des tambours (Michel Teharihulen Savard, Jacques T. Watso, Buffalo Hat Singers), elle chantera et évoquera par ses contes et une installation Petite Tortue, personnage céleste Soleil, Lune en ouverture. Elle agencera aussi une délicate installation art-nature appelant à découvrir. On découvrira les propositions inouïes et éco-responsables issues de l’audace de l’art autochtone : celle de l’artiste multidisciplinaire Atikamekw Eruoma Awashish, une pionnière de l’art-nature; du Wendat Michel Teharihulen Savard sensible aux éléments sacrés de son territoire le Nionwentsïo et transposé ici dans le Nd8kina abénaki. Soleil Launière entend y amorcer son rêve de grimper et performer les montagnes du Nitassinan. Le sculpteur d’art public, d’installation mais aussi vidéaste et photographe, le Wendat Ludovic Boney, avec la complicité de Réal Capuano, fera surgir la forêt inondée du Grand Nord sur le sommet de la montagne qu’est le Mont-Bellevue. Le parcours participatif dans la montagne de la seconde course-performance de la grande artiste Atikamekw viendra fédérer le tout.

Commissaire : Guy Sioui Durand

Pour vous engager concrètement sur le chemin de la décolonisation, prenez part aux activités par, pour et avec les Premiers Peuples.

Conférences, vidéo documentaires, cérémonies protocolaires, performances artistiques et spectacles se dérouleront toute la semaine à l’UdeS. Surveillez le shaputuan, tente traditionnelle innue, qui sera installée à proximité du Centre sportif, tenant lieu de quartier général.

Pour consulter la programmation complète de la Semaine vérité et réconciliation à l’UdeS

Consultez l’événement Facebook.

Programmation élargie

Cinq établissements d’enseignement supérieur s’unissent pour appuyer les premiers peuples.

Sur leurs campus respectifs, l’Université de Sherbrooke, l’Université Bishop’s, le Collège Champlain, le Cégep de Sherbrooke, et le Collégial du Séminaire de Sherbrooke offrent une série d’activités de sensibilisation aux réalités actuelles et passées des Premiers Peuples. Programmation concertée ici.

Remerciements

Le commissaire de YÄ’ATA, Guy Sioui Durand, remercie le Conseil des arts du Canada de son soutien ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec.

En lien avec cet événement

À venir